Nos cycles de vie de femmes

Et si on parlait de nos cycles de vie de femme ?

Que ce soit pour mieux se connaitre en tant que femme, ou pour un projet bébé, connaitre son cycle est primordiale !

Il rythme nos vies de femmes de manière intense et fabuleux, parfois de manière fluide et facile, souvent avec inconfort, douleurs ou émotions.

Pour commencer, je te propose que l’on parle de nos cycles de vie !

La vie commence par le premier souffle, le souffle de vie. En tant que femme, nous naissons avec notre capital de follicules ovariens, et donc d’ovocytes. Nous naissons avec, ce nombre est fixé avant même notre naissance, dans le ventre de notre mère: d’où l’importance que la mère se porte éloigné de tout ce qui est polluant, perturbateurs endocrinien…etc. (si tu souhaites en savoir + sur les perturbateurs endocriniens j’ai écrit un article ici: clique )
Cette réserve ovarienne ne cesse alors de diminuer jusqu’au la ménopause. Et seul 300 à 400 follicules aboutiront à une ovulation.

Pour te faire un idée, voici un petit récapitulatif du nombre de follicule durant la vie d’une femme:

Lorsque la petite fille laisse place à la jeune fille, la ménarche, les premières menstruations, premières règles, premières lunes, arrivent.
Irrégulières au début, il faut plusieurs année (environ 12 ans … c’est te dire!) pour que le cycle se fixe, se régule naturellement. En effet, le cerveau a besoin de maturation, l’hypothalamus doit communiquer correctement en produisant l’hormone GnRH, avec l’hypophyse, et cela prend du temps!
L’hypophyse est le lieu de production de plusieurs hormones dont nous reparlerons dans un futur article : FSH, LH, TSH, prolactine, ocytocine, ACTH, vasopressine, hormone de croissance.

La jeune femme devient alors femme, le cycle se régule, les hormones sont stables: règle/lune/mesnturation, ovulation… le cycle se déroule petit à petit .. cycle après cycle.
Si ce n’est pas le cas, plusieurs éléments peuvent en être la cause : maladie, cause génétique, déséquilibre, cause extérieur (nourriture, perturbateur endocrinien…).
On peut alors dire que la femme est réglé sur le cycle lunaire, c’est à dire plus ou moins 29 jours et demi (durée du cycle lunaire): on voit que cela se rapproche de très très prêt du cycle « standard mais qu’on ne retrouve que dans les livre » des femmes de 28 jours. Elle est donc « changeante » de manière régulière, cadencée même …

Quand l’homme lui est réglé sur le cycle solaire, qui durent en moyenne 11,2 ans et qui fait alors de l’homme un humain beaucoup plus « constant ».

Et la femme devient femme « sage« . La préménopause, puis la ménopause clôture le ballet des hormones.

Durant toutes ces étapes de vie, le corps a besoin d’être en forme, d’être en équilibre, afin que le ballet des hormones prenne place, vive, et s’éteigne dans le corps de chacune d’entre nous.
A chaque étape, une plante, un bourgeon, et autres aident et conseils peuvent être amener par la Naturopathie, pour que la sérénité et la confiance reste.
Est ce que tu as déjà utiliser des plantes, des bourgeons ou autres jolie douceur pour t’aider durant ton cycle de femme?
N’hésites pas à venir en discuté en commentaire, par e-mail ou sur insta !
Si tu souhaite aller + loin, prend rdv au cabinet à la maison Gaia ou en visio:


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *